Site Overlay

Avant de procéder à la vente de son véhicule : ce qu’il faut savoir

 

Vendre sa voiture est une démarche, qui obéit à des règles. Pour effectuer correctement votre vente il faut connaître quelques bases. Si vous souhaitez également vendre au meilleur prix, notre article comporte aussi des conseils.

Les questions à se poser

Avant toute autre chose, il faut se poser des questions obligatoires : Combien pouvez-vous vendre votre véhicule ? Et à qui le céder ?

Établir un prix correctement

Si vous hésitez ou si vos connaissances sont minimes sachez que chaque voiture possède une côte. Cette dernière appelée « Argus » se calcule en fonction du modèle, de l’année du véhicule, de son kilométrage et de son type.
Les prix indiqués par l’Argus constituent une base non un prix définitif ou à un prix à appliquer.

Pour affiner votre prix, le web propose de nombreux sites capables de vous fournir des prix indexés sur les tendances du marché. Ce qui ainsi vous permettra de fixer un prix plus juste.

Les différents types d’acheteurs potentiels

Quel que soit l’état de votre véhicule, il existe toujours une solution appropriée. Outre, la vente entre particuliers, qui occupe la majorité des ventes en France, les garages ou les concessionnaires peuvent être aussi des acheteurs.

Ces derniers peuvent reprendre votre véhicule avec ou sans obligation d’achat d’un autre véhicule neuf ou d’occasion. L’avantage étant que vous pouvez bénéficier d’une remise sur l’achat du nouveau véhicule grâce à votre vente.

Par ailleurs, vous pouvez vous tourner vers une société d’enchères automobile. Leur rôle est d’exposer votre véhicule dans une enchère pour espérer augmenter les offres. Ici votre voiture sera vendue dans la journée, une rapidité de vente non négligeable. Enfin, certains garages peuvent reprendre votre voiture peu importe son état.

Le mieux reste de faire suivant vos attentes et l’état de votre voiture.

Les formalités à respecter

 

Les pièces administratives à fournir

Ceci est valable pour les ventes entre particuliers. Sachant que si vous cédez votre voiture à un professionnel les démarches administratives seront à sa charge.

Pour qu’une vente se déroule le plus serein possible, il convient de fournir différent documents à l’acheteur:
-une déclaration de cession de véhicule
-le certificat de situation administrative
-un contrôle technique de moins de six mois pour les véhicules âgés de plus de quatre ans.
-la carte grise de la voiture barrée, signée et datée avec l’heure de la vente.

Un entretien tenu à jour

Principalement si votre véhicule a un peu d’âge, présenter des factures ou un carnet d’entretien bien clair montrera votre bonne foi.
L’acheteur saura ce qu’il achète et ne se retourna pas contre vous s’il constate d’éventuelles avaries survenues après la vente.

N’hésitez pas également à nettoyer votre voiture, à remplacer ce qui abimé à l’intérieur comme les tapis de sol, à passer du polish sur la carrosserie. Ainsi votre véhicule attirera davantage le regard comme la confiance des acheteurs potentiels.

Bilan: ce qu’il faut retenir

Toutes ces étapes ci-dessous, si elles sont bien respectées vous permettront de vendre de manière optimale votre voiture.

Ne négligez pas de vous adresser à des professionnels pour la vente, cela peut s’avérer plus avantageux. Surtout si vous souhaitez acquérir un modèle un peu plus récent.

Enfin, ne passez pas à côté de petits détails à nettoyer ou à réparer pour que votre voiture soit la plus présentable possible.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *