Site Overlay

Bien débuter sa formation à la conduite accompagnée

La formation à la conduite accompagnée est une étape importante de la formation générale au permis de conduire et à ce titre elle doit être bien préparée. C’est une vraie responsabilité. Elle dépend de la capacité de l’accompagnateur à transmettre correctement son expérience et les bonnes règles de la conduite et de sécurité au jeune futur conducteur de voiture, mais aussi de la motivation et de l’application de l’élève.

Ce qu’il faut savoir au préalable

La formation à la conduite accompagnée permet de tenir le volant dès 15 ans. Elle est valable uniquement pour le permis catégorie B et comporte 3 étapes :

– D’abord, la formation initiale de 20 heures minimum de conduite en auto-école.

– Ensuite, la conduite accompagnée d’un adulte, de 3000 km durant 1 année au minimum et durant 5 années au maximum, suivie pédagogiquement par l’auto-école.

– Enfin, la présentation à l’épreuve du permis de conduire.

L’auto-école et la formation initiale

Avant de commencer, un contrat de formation avec une auto-école doit être signé par l’élève. À ce sujet, il faut savoir que les auto-écoles en ligne font le nécessaire pour s’adapter aux attentes de plus d’un million de futurs jeunes conducteurs, bercés par la révolution digitale. Dans cette catégorie d’écoles, les candidats se préparent en ligne et suivent un apprentissage du Code de la route sur le net. Ils ont le choix de réviser où et quand ils le veulent, en plus de pouvoir faire toutes les démarches d’inscriptions aux examens ainsi que les réservations d’heures de conduite en ligne, et Roule Raoule !

Il faut donc avoir fait la formation initiale avec un moniteur agréé et passer l’examen du code. Si vous réussissez l’examen, vous obtenez l’attestation de fin de formation initiale. Si vous ne réussissez pas, ou vous n’êtes pas jugé suffisamment préparé à la conduite, des heures supplémentaires de formation peuvent être décidées.

Évaluation et rendez-vous pédagogiques

Si le moniteur juge que le niveau de préparation est convenable pour conduire avec un accompagnateur, une entrevue pédagogique aura lieu avant de commencer afin de rappeler quelques fondamentaux et de remettre le livret d’apprentissage et l’attestation de fin de formation (AFFI).

Après avoir effectué à peu près 1000 km, le 1er rendez-vous pédagogique est organisé. Il se fait généralement avec d’autres conducteurs et leurs accompagnateurs. Le 2e rendez-vous pédagogique aura lieu après avoir parcouru 3000 km au minimum.

Une évaluation rapide de conduite est à prévoir également. Elle sert à mesurer les résultats de la conduite accompagnée.

Si le moniteur évalue défavorablement votre formation, il peut opter pour des heures supplémentaires de formation.

Conditions requises pour être accompagnateur

Le conducteur accompagnateur doit posséder le permis B depuis au moins 5 ans et ne pas avoir écopé d’une sanction d’annulation de permis ou subi une invalidation durant toute cette période.

Pas d’obligation pour que l’accompagnateur soit l’un des parents. Vous pouvez même avoir plusieurs accompagnateurs, tant qu’ils soient mentionnés sur le contrat signé avec l’auto-école et sur l’extension de garantie d’assurance.

Le véhicule doit porter à l’arrière, la mention « conduite accompagnée », bien visible par les autres conducteurs sur la route.

Conditions de validation de la conduite accompagnée

Pour valider la conduite accompagnée, il faut parcourir 3000 km durant une année minimum. Attention : en cas de contrôle de police durant la conduite accompagnée, il est nécessaire de présenter le formulaire de demande de permis de conduire (Cerfa) ou sa photocopie, le livret d’apprentissage et le document d’extension de garantie de l’assurance .

Au terme de la formation, et dès l’âge de 17 ans et demi, vous pouvez prétendre au permis de conduire en passant les épreuves pratiques. En cas de succès, vous pouvez conduire seul dès le 1er jour de la majorité. En cas d’échec, vous pouvez continuer à conduire accompagné ou choisir de passer en candidat libre.

Une attestation de fin de conduite accompagnée vous sera remise lorsque vous obtenez votre permis de conduire. Cette attestation vous permettra de bénéficier des rabais sur la surprime jeune conducteur auprès de votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code